Devenir Assistante Maternelle http://devenirassistantematernelle.fr Mon, 18 Dec 2017 14:17:39 +0000 fr-FR hourly 1 126885512 Comment devenir Assistante Maternelle ou Nourrice Agréée ? http://devenirassistantematernelle.fr/comment-devenir-assistante-maternelle-nourrice-agreee/ http://devenirassistantematernelle.fr/comment-devenir-assistante-maternelle-nourrice-agreee/#respond Mon, 18 Dec 2017 14:11:41 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=786 Vous vous demandez comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée ? Nous avons détaillé pour vous les avantages et inconvénients entre les deux statuts, ainsi que leurs différences et points communs. Historiquement, ce sont les nourrices agréées qui ont exercé … Lire la suite

L’article Comment devenir Assistante Maternelle ou Nourrice Agréée ? est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

comment devenir assistante maternelle

Vous vous demandez comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée ? Nous avons détaillé pour vous les avantages et inconvénients entre les deux statuts, ainsi que leurs différences et points communs.

Historiquement, ce sont les nourrices agréées qui ont exercé la profession en premier. On peut même remonter jusqu'à l'Antiquité, ou les nourrices étaient alors en charge de l'allaitement des enfants en plus de leur garde lorsque les mères ne voulaient pas ou n'étaient pas en mesure de le faire. 

Actuellement en France, le secteur de la garde d'enfants est le secteur le moins mixte avec seulement 2% de nourrices et 0,5% d'assistants maternels masculins.

 

1) Les différences entre les deux statuts

Pour savoir comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée, il faut d'abord connaître leurs différences. Nous verrons dans une seconde partie leurs points commun et ce qui les rapproche.

 

L'appellation

L'assistante maternelle est une spécialiste de la petite enfance qui accueille à son domicile un ou plusieurs enfants. En théorie, c'est le terme "assistant maternel" qui devrait être prévaloir et être utilisé au masculin. Néanmoins, la profession n'étant constituée que de 0,5% d'hommes, c'est le féminin qui est le plus fréquemment utilisé.

La nourrice agréée, également appelée auxiliaire parentale ou assistante familiale s'occupe aussi de garde d'enfants. Quand on parle de "nounou", c'est donc bien de ce second statut dont il s'agit. 

 

Un diplôme ou une formation obligatoire

L'assistante maternelle doit obligatoirement obtenir un agrément pour exercer sa profession légalement, délivré par le Conseil Général. L'agrément est obtenu après avoir passé avec succès la visite à domicile par la spécialiste de la petite enfance. Enfin, l'assistante maternelle doit suivre une formation initiale obligatoire de 120h pour valider et officialiser son statut.

Contrairement à l'assistante maternelle, la nourrice agréée ou auxiliaire parentale n'a besoin d'aucun diplôme ou agrément pour exercer son activité. Néanmoins, les personnes qui exercent la profession de nourrice agréée possèdent généralement un diplôme, un certificat de qualification, ou encore un agrément. Cela est conseillé car il permet d’augmenter le salaire mensuel. Il permet aussi d'évoluer professionnellement en changeant d'emploi pour une structure d’accueil collectif ou bien encore pour devenir assistante maternelle.

À savoir : une assistante maternelle peut donc devenir nourrice agréée ou auxiliaire parentale, mais l'inverse n'est pas vrai. Il lui faudra obligatoirement obtenir l'agrément.

 

Le lieu de garde

Le lieu de garde diffère entre les deux statuts.

L'assistante maternelle accueille les enfants à son domicile. L'avantage est que cela lui permet d'aménager son espace pour l'accueil de jeunes enfants. Cela lui évite également de se déplacer et donc facilite la gestion de son temps.

En revanche, la nourrice agréée est obligée de garder les enfants au domicile des parents employeurs, ou bien chez une autre famille en cas de garde partagée. À contrario, cela signifie moins de flexibilité et la nécessité de bien organiser son temps si la garde est loin de son domicile.

À savoir : il est illégal pour une nourrice agréée ou auxiliaire parentale de garder un enfant chez elle si elle n'a pas d'agrément assistante maternelle.

 

La rémunération

Lorsqu'on se demande comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée, il faut également tenir compte de la rémunération horaire. Son calcul est différent entre les deux statuts.

La rémunération de l'assistante maternelle est un tarif horaire dont le minimum réglementé est inférieur au SMIC. En revanche, c'est une rémunération par enfant gardé. À cela s'ajoutent des majorations supplémentaires et des indemnités détaillées ici.

La rémunération de la nourrice agréée ou auxiliaire parentale est encadrée par le Code du Travail. Le salaire minimum qui s'applique est le SMIC car il s'agit d'une aide à domicile standard. Sa rémunération horaire est donc supérieure à celle de l'assistante maternelle.

Lorsque la nourrice agréée a plusieurs enfants à garder, son salaire global peut s'avérer inférieur à celui de l'assistante maternelle. En effet, les remboursements au moment des impôts sont plus importants.

 

2) Les points communs entre les statuts

Dans les deux cas, l’assistante maternelle et la nourrice agréée doivent faire preuve de qualités et organiser des activités similaires.

 

Les qualités

Les deux doivent avoir une relation de proximité avec le ou les enfants gardés. Pour être épanouies dans leurs professions, elles doivent toutes deux développer des qualités humaines pour les relations avec les enfants et leurs parents.

Elle doivent faire preuve de patience et garder leur calme en toutes circonstances, peu importe les caprices ou pleurs des enfants.

Elles doivent également témoigner de l'empathie auprès des enfants, notamment en cas de chagrins, chutes ou cauchemars.

Les deux doivent aussi être flexibles et s'adapter en permanence aux conditions de travail.

Il faut qu'elles sachent travailler seules, en autonomie.

Travaillant pour les parents employeurs, il faut également faire preuve de discrétion et respecter le secret professionnel.

Enfin, il faut qu'elles soient optimistes et essayer de voir le bon côté des choses. Il s'agit d'être rassurant auprès des parents employeurs et des enfants et trouver le positif d'une situation.

 

Les activités

Qu'il s'agisse de l'assistante maternelle ou de la nourrice agréée, il faut qu'elles organisent des activités au cours de la journée. Elles doivent structurer la journée du ou des enfants tout en respectant leurs rythmes. Elles sont en charge de préparer les repas, les activités de jeux ou d'éveil et les déplacements et balades éventuels. 

Les deux sont donc amenées à effectuer diverses tâches : faire la toilette, assurer les soins tels que le change, surveiller les enfants, participer à leur éveil et à leur éducation.

Elles peuvent aussi faire des tâches "ménagères" qui ont trait aux espaces et à la vie des enfants : le ménage des espaces de vie, la préparation des repas, le maintient en ordre des espaces de jeux, etc. 

 

Conclusion

Que vous vous demandiez comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée, les deux sont des métiers prenants au quotidien. Pour les deux, il faut des qualités humaines fortes telles que la patience, l'optimisme, l'empathie ou encore l'autonomie. 

Néanmoins, seul le métier d'assistante maternelle est réglementé et conditionné à l'obtention d'un agrément. C'est également le seul qui permet d'exercer et d'accueillir les enfants à son domicile. Enfin, les assistantes maternelles peuvent exercer le métier de nourrice agréée, mais l'inverse n'est pas vrai sans agrément.

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article Comment devenir Assistante Maternelle ou Nourrice Agréée ? est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/comment-devenir-assistante-maternelle-nourrice-agreee/feed/ 0 786
Comment passer le CAP petite enfance en candidat libre ? http://devenirassistantematernelle.fr/cap-petite-enfance-candidat-libre/ http://devenirassistantematernelle.fr/cap-petite-enfance-candidat-libre/#respond Tue, 24 Oct 2017 11:35:12 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=496 Vous voulez vous reconvertir dans le secteur de la petite enfance sans pour autant arrêter votre travail actuel immédiatement ? En passant le CAP petite enfance en candidat libre, vous pourrez travailler tout en préparant l'examen chez vous durant votre temps … Lire la suite

L’article Comment passer le CAP petite enfance en candidat libre ? est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

CAP petite enfance candidat libre

Vous voulez vous reconvertir dans le secteur de la petite enfance sans pour autant arrêter votre travail actuel immédiatement ?

En passant le CAP petite enfance en candidat libre, vous pourrez travailler tout en préparant l'examen chez vous durant votre temps libre. Vous pourrez aller à votre rythme, sans contrainte de vous déplacer et d'assister à des cours à heure fixe.

 

Qu'est-ce qu'implique être candidat libre ?

Être candidat libre au CAP petite enfance implique du sérieux, de la persévérance et de l’organisation pendant de nombreuses heures de travail et de révisions. ll ne suffit pas de survoler quelques ouvrages pour être en mesure d’obtenir ce diplôme.

Si vous avez du mal à travailler à domicile en autonomie, il est alors préférable de suivre une formation par correspondance dans une école à distance. Ces écoles vous aideront à vous préparer et à mettre toutes les chances de votre côté pour réussir l’examen.

Aucun diplôme n’est demandé et il est possible de passer l’examen en candidat libre dès 16 ans. Cela étant, sans une solide préparation, vos chances de réussite à l’examen seront sérieusement compromises.

La durée moyenne de la préparation du CAP petite enfance est de 24 mois, vous pouvez cependant la réduire ou la prolonger jusqu'à 48 mois en fonction de votre emploi du temps. Cela est valable notamment si vous passez l'examen en candidat libre.

À savoir : pour celles et ceux qui souhaitent suivre une formation par correspondance, nous vous recommandons de faire un véritable comparatif avant de vous inscrire. En effet, il existe de grandes disparités de tarifs et de sérieux entre les établissements.

 

1) Les épreuves du CAP petite enfance candidat libre

Depuis la rentrée 2017, le CAP petite enfance s'appelle désormais « CAP accompagnant éducatif petite enfance ». Les premières épreuves auront lieu en juin 2019, après les 24 mois de formation.

Ce nouveau CAP petite enfance répond aux nouveaux besoins en accueil individuel et collectif et permettra d'attirer d'autant plus de candidats. Les diplômés pourront exercer autant en Établissements d'Accueil de Jeunes Enfants (crèches, les haltes-garderies et les établissements multi-accueil) qu'en écoles maternelles. Il permettra aussi d'exercer à domicile, notamment pour devenir assistante maternelle.

Les objectifs du nouveau CAP petite enfance s’étant élargis, il est logique que les enseignements dispensés et donc les épreuves d’examen soient l’objet de modifications importantes.

L’examen du CAP petite enfance réunit 5 unités obligatoires et 1 optionnelle (éducation physique et sportive). Chaque unité correspond à une épreuve à l’examen. Les épreuves restent de deux types : les épreuves générales, communes à tous les CAP, et les épreuves professionnelles.

Épreuves générales

  • Français et histoire-géographie (épreuve 1)
  • Mathématiques et sciences (épreuve 2)
  • Éducation physique et sportive (épreuve 3)

Épreuves professionnelles

Dans la nouvelle version du CAP petite enfance version il y a toujours 3 épreuves, mais leur contenu est différent :

  • Accompagner le développement du jeune enfant (épreuve 1)
  • Exercer son activité en accueil collectif (épreuve 2)
  • Exercer son activité en accueil individuel (épreuve 3)

À savoir :

  • Les titulaires d’un diplôme de niveau 5 (BEP ou CAP) ou supérieur n'ont pas besoin de passer les épreuves générales. Si vous disposez déjà d’une expérience dans le monde de la petite enfance, vous pourrez aussi envisager d’effectuer votre formation en individuel en vous reportant à des ouvrages soigneusement choisis ;
  • Les titulaires d'un titre ou un diplôme du secteur sanitaire et social peuvent être dispensés de certaines épreuves professionnelles.

 

2) Le stage en milieu professionnel

Suite à la réforme du CAP petite enfance, le stage en milieu professionnel est passé de 12 à 16 semaines, dont 8 réparties de la façon suivante :

  • Au moins 4 semaines auprès d’enfants de moins de 6 ans en école maternelle, Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) ou Établissements d'Accueil de Jeunes Enfants (EAJE) ;
  • 4 semaines au moins auprès d’enfants de moins de 3 ans auprès d’une assistante maternelle agréée ou d’un organisme agréé offrant des prestations de garde ou en EAJE.

Attention cependant, en passant le CAP petite enfance en candidat libre, il faut disposer obligatoirement d'une convention de stage. Il faut pour cela obtenir un contrat signé de la part d'un organisme d’enseignement.

À savoir : une structure d'accueil accepte parfois d’établir un contrat entre elle et une stagiaire, sous réserve que cette dernière obtienne une extension de responsabilité civile. Les compagnies d’assurance ne sont pas forcément très friandes de ce type de demande. De plus, les structures d'accueil acceptant ce principe ne sont pas monnaie courante, mais elles existent.

 

3) Le rapport de stage

Dans le cadre du CAP Petite Enfance d’origine, ce document était obligatoire pour obtenir votre diplôme. Ce rapport devait faire une quinzaine de pages environ et comporter les éléments suivants :

  • Introduction ;
  • Mise en avant des différentes structures ayant hébergé le stage ;
  • Présentation et analyse d’une activité socio-éducative effectuée auprès d’enfants de 0 à 6 ans ;
  • Analyse et présentation d’une activité socio-éducative effectuée auprès d’enfants de 0 à 3 ans ;
  • Conclusion.

Il fallait joindre à ce rapport des annexes constituées de photos prises au cours des activités et des conventions et attestations de stage remplies par les structures d’accueil.

Dans le référentiel du nouveau CAP petite enfance dont les premiers diplômes apparaitront en 2019, ce document n'apparaît plus en tant que tel. Il n’en demeure pas moins que le stage donne lieu à la rédaction de fiches qui serviront de base aux différentes épreuves.

En l’absence de directives précises concernant un dossier professionnel, il reste utile de consigner toutes les activités réalisées durant les périodes de stage. Cela s'applique d'autant plus si vous vous présentez en tant que candidat libre car vous ne disposerez pas des conseils des formateurs.

 

Conclusion : passer le CAP petite enfance candidat libre oui, mais pas tout de suite !

Si jusqu’à présent passer le CAP petite enfance en candidat libre était possible, cela risque d'être plus compliqué désormais. Cela est valable notamment pour la première session du CAP accompagnant éducatif petite enfance en raison de l’absence d’annales.

De plus, il est impossible en l’état actuel de recommander des ouvrages susceptibles d’apporter les connaissances nécessaires aux différentes épreuves.

Il semble donc préférable pour les nouveaux candidats individuels au CAP petite enfance de faire appel à un organisme de formation à distance pour s’y préparer en attendant que cette formation soit véritablement installée.

Si vous souhaitez toutefois passer le CAP petite enfance en candidat libre, commencez dès à présent à chercher des structures d’accueil pour votre stage.

Assurez-vous également de vous inscrire vous-même à l’examen auprès de l’académie dont vous dépendez. Plus généralement, renseignez-vous avant d'entreprendre quoique ce soit, certaines académies étant plus strictes que d’autres quant aux conditions de stage.

Bon courage à toutes !

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article Comment passer le CAP petite enfance en candidat libre ? est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/cap-petite-enfance-candidat-libre/feed/ 0 496
L’équipement de l’assistante maternelle http://devenirassistantematernelle.fr/equipement-assistante-maternelle/ http://devenirassistantematernelle.fr/equipement-assistante-maternelle/#comments Thu, 28 Sep 2017 11:03:00 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=433 Vous allez enfin devenir assistante maternelle mais vous vous demandez quel équipement acheter avant d'accueillir les enfants ? Voici la liste de tout le matériel indispensable pour démarrer votre activité sereinement.   1) L'équipement de puériculture En fonction de l'âge des … Lire la suite

L’article L’équipement de l’assistante maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

Vous allez enfin devenir assistante maternelle mais vous vous demandez quel équipement acheter avant d'accueillir les enfants ? Voici la liste de tout le matériel indispensable pour démarrer votre activité sereinement.

 

1) L'équipement de puériculture

En fonction de l'âge des enfants et de votre agrément, il faudra vous équiper pour chaque enfant accueilli.

Enfant en bas âge (de 0 à 1 an)

  • Un lit parapluie ou à barreaux avec un drap housse ;
  • Un transat ;
  • Une chaise haute ;
  • Un tapis d'éveil ;
  • Un matelas ;
  • Un siège auto groupe 0-1 si vous vous déplacez en voiture.

Enfant plus grand (1 an et plus)

  • Un lit parapluie ou à barreaux, avec ou sans drap housse ;
  • Un réhausseur à fixer sur une chaise ;
  • Une assiette et un gobelet en plastique, des couverts pour enfant, des serviettes de table ;
  • Un matelas ;
  • Un siège auto groupe 1+ si vous vous déplacez en voiture.

Pour tous les âges

En plus de cela, il faudra un parc pour enfants, obligatoire dans beaucoup de départements, ainsi qu'une table à langer.

Vous pouvez également acheter une petite table et des petites chaises pour que les enfants puissent manger, dessiner, faire des jeux de construction, etc.

Pour vous promener, il vous faudra une poussette double ou triple, voire une “marche” à fixer pour les plus grands.

A savoir :  Il n'est pas nécessaire d'acquérir un trotteur, qui n’encourage pas l’enfant à marcher. La plupart des PMI désapprouvent son usage, mais vous pouvez toujours en parler à la puéricultrice de votre PMI si vous le souhaitez.

 

2) L'équipement en jouets et jeux

En plus de l'équipement de puériculture de base, il faudra acheter des jouets et des jeux pour tous les âges.

Par exemple, par âge vous pouvez acheter pour un enfant :

 

De 0 à 6 mois 

  • Hochets ;
  • Mobiles et portiques ;
  • Peluches ;
  • Boîtes à musique.

De 6 mois à 9 mois 

  • Jouets qui font du bruit ;
  • Livres en carton ou en tissu ;

De 9 à 12 mois

  • Ballons et cubes ;
  • Tableau d’activités ;
  • Jouets avec des touches.

De 12 à 18 mois

  • Jeux d’encastrement ;
  • Livres d’images ;
  • Porteurs et jouets à tirer.

De 18 à 24 mois 

  • Jeux de construction ;
  • Instruments de musique ;
  • Puzzles avec de grosses pièces ;
  • Voitures, poupées, dînette.

De 2 à 3 ans

  • Premiers jeux de société ;
  • Déguisements divers et variés ;
  • Jeux d’imitation ;

Pour tous les âges

Les CD musicaux pour enfants, de danse, d'histoires à raconter et de comptines sont adaptés et recommandés pour tous les âges.

 

3) L'équipement de bricolage et de création

Dès que les enfants ont entre 12-18 mois, vous pouvez faire des activités artistiques et créatives.

Vous pouvez dès lors vous équiper de :

  • Crayons, feutres et craies de couleur ;
  • Papier blanc et de couleur ;
  • Cartons ;
  • Colle et gommettes ;
  • Peinture et pinceaux.

Il est vrai que l'équipement assistante maternelle représente un investissement initial un peu élevé, mais vous pouvez toujours faire preuve d'astuces pour vous équiper à petit prix : soldes et promotions, statut d'assistante maternelle qui offre des réductions toute l'année dans certaines enseignes (Aubert, Eveil et Jeux, etc.), fins de séries, associations, brocantes et vide-greniers ou encore location en attendant d'acheter.

A savoir : Il n’est pas utile d’acquérir cet équipement avant d’avoir obtenu l'agrément Assistante Maternelle, la PMI ne l'exigeant pas à notre connaissance.

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article L’équipement de l’assistante maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/equipement-assistante-maternelle/feed/ 2 433
Les aides financières de l’assistante maternelle http://devenirassistantematernelle.fr/aides-financieres-assistante-maternelle/ http://devenirassistantematernelle.fr/aides-financieres-assistante-maternelle/#respond Tue, 01 Aug 2017 10:27:36 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=383 En tant qu'Assistante Maternelle agréée, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières afin de vous aider à démarrer et exercer votre activité plus facilement.   Les aides financières de la CAF Suite à l'obtention de l'agrément Assistante Maternelle, la Caisse … Lire la suite

L’article Les aides financières de l’assistante maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

Aides financières assistante maternelle

En tant qu'Assistante Maternelle agréée, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières afin de vous aider à démarrer et exercer votre activité plus facilement.

 

Les aides financières de la CAF

Suite à l'obtention de l'agrément Assistante Maternelle, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) peut accorder des aides financières aux assistantes maternelles.

Ces aides comprennent notamment la prime d’installation et le prêt d’amélioration de l’habitat. Elles sont destinées à aménager le logement de l'assistante maternelle et optimiser la sécurité des enfants accueillis.

La prime d'installation de la CAF

Durant votre première année d'activité d'assistante maternelle, la CAF peut vous verser une prime à l'installation pour diminuer les coûts d'aménagement du domicile.

La clôture du jardin ou les barrières dans les escaliers sont obligatoires pour la sécurité des enfants accueillis et sont compris dans ces coûts. Le matériel de puériculture adéquat et aux normes de sécurité en vigueur est également pris en compte.

Attention, cette prime n'est pas versée automatiquement et il faut constituer un dossier de demande auprès de la CAF de votre secteur.

Le montant de la prime est de 300 € et il est versé en une seule fois par virement bancaire à l'assistante maternelle.

Ce montant est de 600 € si l'assistante maternelle habite dans les territoires définis comme prioritaires et où le taux de capacité d'accueil est inférieur à la moyenne départementale.

 

Pièces à fournir pour la prime d'installation

Pour bénéficier de la prime d’installation, l’assistante maternelle doit :

  • Être agréée pour la première fois depuis moins d'un an ;
  • Avoir 2 mois minimum de travail effectif et s’engager à rester assistante maternelle au moins 3 ans ;
  • Avoir suivi la formation initiale obligatoire de 60 heures avant tout accueil du premier enfant ;
  • Accepter de signer la charte d’engagements réciproques pour attester de sa bonne foi ;
  • Avoir renseigné ses disponibilités d'accueil sur le site internet Mon Enfant ;
  • Être inscrite dans le Relais Assistantes Maternelles (RAM) de son secteur.

Vous devrez également compléter et signer l'imprimé de demande de prime d’installation, disponible auprès de votre CAF. Il faudra aussi fournir :

  • Des photocopies de la notification d'agrément, de l'attestation de formation et des 2 premiers bulletins de salaire ;
  • Un Relevé d'Identité Bancaire (RIB).

A savoir :

  • La prime d’installation est versée dans la limite du budget de la CAF ;
  • Les professionnelles de la petite enfance exerçant dans un service d'accueil familial ou dans une micro-crèche ne peuvent pas bénéficier de la prime d'installation. Cela s'explique par le fait qu'elles ne relèvent pas de la convention collective nationale du travail des assistantes maternelles du particulier employeur.
 
Le prêt à l'amélioration du lieu d'accueil de la CAF

Si vous êtes assistante maternelle titulaire de l'agrément et locataire ou propriétaire,vous pouvez bénéficier du prêt d'amélioration du lieu d'accueil de la CAF.

Ce prêt sert à financer les travaux d'amélioration de votre résidence principale pour mieux sécuriser et accueillir les enfants.

Vous n'avez pas besoin d'être allocataire CAF pour bénéficier de ce prêt.

C'est un prêt à taux zéro, qui dépend du coût des travaux et peut atteindre jusqu'à 80 % des dépenses engagées dans la limite de 10 000 €.

Il est remboursable en 120 mensualités égales, soit 10 ans maximum. Le premier remboursement débute 6 mois après le premier versement du prêt et s'effectue par prélèvement bancaire ou est retenu sur les prestations familiales.

Le prêt est versé en deux temps. La moitié est versée avant le début des travaux sur présentation des devis. L'autre moitié est versée dans les 6 mois à la fin des travaux, sur présentation des factures et sous réserve que l'assistante maternelle puisse justifier de son agrément.

Votre CAF se prononce sur l’opportunité de vous accorder un prêt en fonction de votre situation et de la nature des travaux envisagés.

 

Pièces à fournir pour le prêt à l'amélioration du lieu d'accueil

Il faudra fournir les pièces jointes suivantes :

  • Formulaire de prêt d'amélioration de l'habitation (imprimé Cerfa n°14073*01 de demande de prêt d’habitation, téléchargeable en ligne sur le site de la CAF) complété et signé ;
  • Copie de l’agrément, de son renouvellement ou l’accord de principe des services de la PMI (ou à défaut l’accusé de réception de la demande d’agrément) ;
  • Relevé d’identité bancaire (RIB) ou relevé postal ;
  • Photocopie d’une pièce d’identité (passeport, carte nationale d’identité ou carte séjour en cours de validité) recto verso ;
  • Devis détaillé(s) des travaux ;
  • Devis des fournisseurs de matériaux si les travaux sont effectués directement par l’assistante maternelle ;
  • Copie du permis de construire ou de la déclaration de travaux en fonction de la nature des travaux ;
  • Autorisation du propriétaire si l’assistante maternelle est locataire ;

Le dossier est instruit par la CAF qui répond par courrier dans un délai d’environ 3 mois. Si elle donne une suite favorable à votre demande, vous recevrez une offre préalable de prêt. L’acceptation de cette offre datée et signée vaut valeur de contrat de prêt.

A savoir :

  • Depuis le 1er septembre 2011, le prêt est étendu aux assistant(e)s maternel(le)s exerçant au sein d'une maison d'assistant(e)s maternel(le)s (MAM) pour des travaux réalisés à compter de cette date ;
  • Le prêt d'amélioration est cumulable avec la prime d'installation de la CAF et avec le prêt d’amélioration de l’habitat pour les travaux de nature différente (voir point 3) ;
  • Les travaux d'entretien, d’embellissement ou s’imposant aux propriétaires sont exclus.

 

2) Les aides financières de l'IRCEM

L'IRCEM, groupe de protection sociale des assistantes maternelles, peut également vous verser différentes aides financières. Pour solliciter les aides individuelles, vous devez cotiser à l’IRCEM Prévoyance sur vos derniers bulletins de salaires.

Ces aides sont ponctuelles et ne sont attribuées qu'en dernier ressort. Elles sont attribuées en fonction des revenus du foyer, de la difficulté rencontrée et du budget dédié disponible.

A savoir : ces aides ne sont pas valables pour les enfants en apprentissage et pour les enfants scolarisés en Institut Médico Educatif (IME).

 
La bourse scolaire 

L'IRCEM vous permet de bénéficier d'un soutien pour financer les frais liés à la scolarité de vos enfants. Ils doivent être fiscalement à charge lors de l'entrée au collège (6ème) et à l'entrée au lycée (2nde générale, technologique, professionnelle - 1ère année de BEP).

Cette aide est valable pour l'année d'études en cours.

La demande peut être formulée toute l'année mais vous ne pourrez en bénéficier qu'une seule fois. Cette aide n'est pas renouvelable, notamment en cas de redoublement de l'enfant.

Cette aide est soumise à conditions de ressources et l'IRCEM met à votre disposition un formulaire de simulation.

 
L'aide exceptionnelle de l'IRCEM

En cas de difficultés passagères, l'IRCEM peut vous allouer une aide financière ponctuelle. Les sinistres de catastrophes naturelles sont inclus dans cette aide exceptionnelle.

Pour faire cette demande, il faut vous connecter sur votre espace personnel du site internet de l'IRCEM.

 

3) Les aides financières supplémentaires

Vous pouvez obtenir d'autres aides financières avec l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) en tant que simple propriétaire ou locataire.

Il est également possible de rénover votre logement grâce au dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE). Cette rénovation doit être faite pour des travaux d’installation ou de rénovation de réseaux d’eau, d'électricité, de gaz ou d’une salle de bain.

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article Les aides financières de l’assistante maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/aides-financieres-assistante-maternelle/feed/ 0 383
Assistante maternelle : comment choisir vos employeurs ? http://devenirassistantematernelle.fr/assistante-maternelle-choisir-employeurs/ http://devenirassistantematernelle.fr/assistante-maternelle-choisir-employeurs/#comments Sat, 15 Jul 2017 10:33:28 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=339 Vous avez enfin obtenu votre agrément Assistante Maternelle et suivi la formation. Mais comment bien choisir vos employeurs ? Pour vous aider à travailler dans de bonnes conditions, nous vous présentons avec le blog Kit de Survie pour Nounou (en galère) notre checklist : l’entretien des … Lire la suite

L’article Assistante maternelle : comment choisir vos employeurs ? est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

Assistante maternelle : Comment choisir vos employeurs

Vous avez enfin obtenu votre agrément Assistante Maternelle et suivi la formation. Mais comment bien choisir vos employeurs ?

Pour vous aider à travailler dans de bonnes conditions, nous vous présentons avec le blog Kit de Survie pour Nounou (en galère) notre checklist : l’entretien des parents (presque) parfaits.

 

Les parents employeurs

  • Sont-ils polis ? Disent-ils "bonjour", "au revoir", "puis-je m’asseoir", etc. ?
  • Sont-ils également polis envers votre famille ?
  • Proposent-ils de se déchausser en entrant chez vous et/ou prennent-ils le temps de s’essuyer les pieds ?
  • Sont-ils discrets et respectueux de votre intimité et de votre espace ?
  • Ou bien ont-ils regardé vos photos de famille ou bien ouvert vos tiroirs ? Les portes ?
  • Ont-ils l’air de cacher des choses quand ils parlent du caractère des enfants ? Des horaires ?
  • Insistent-ils beaucoup (trop?) sur la flexibilité de vos horaires et votre réaction face aux retards ?
  • Sont-ils à l’heure aux rendez-vous ? Et si non, ont-ils prévenu de leur retard ? Se sont-ils excusés ?
  • Quelle réaction ont-ils lorsque vous parlez de votre méthode éducative ou du paiement des heures en plus ou de leurs retards ?
  • Leurs attentes en matière d’éducation et d’éveil sont-elles similaires/compatibles aux vôtres ?
  • Vous parlent-ils de caméra, de micros ?
  • Mangent-ils Bio ? Végan? Végétarien ? Devez-vous faire des repas spécifiques ou apportent-ils les repas des enfants ? Pouvez-vous utiliser le micro-ondes ?
  • Comment voient-ils votre relation avec les enfants ? Avez-vous le droit de punir/sanctionner ?
  • Vous font-ils des remarques sur l’aménagement de la maison ? Le choix des jeux ? Des meubles ?
  • Le bébé est-il au lait maternel congelé ou au lait maternisé ?
  • Pouvez-vous prendre des photos ?
  • Devez-vous envoyer des SMS ou des appels plusieurs fois par jour ?
  • Sont-ils contre les activités au Relais Assistantes Maternelles (RAM) ?
  • Insistent-ils pour que vous donniez le bain ?
  • Leurs horaires sont-ils vraiment comme les vôtres ou comptent-ils vous amener et récupérer le bébé à n’importe qu’elle heure ? Pensent-ils vous rémunérer quand même ?
  • Veulent-ils des couches lavables, uniquement du verre ou de l’acier pour la préparation des repas, ou d’autres exigences spécifiques ?
  • Sont-ils compliqués pour les sorties ?
  • Avez-vous le droit d’emmener les enfants en voiture ?
  • Que se passe-t-il si l’enfant est malade ? Pouvez-vous le refuser ? Serez-vous payée s’il reste avec ses parents à la maison ?
  • Sont-ils conscients que vos vacances ne sont pas négociables ?
  • Si vous suivez des formations, comment vont-ils s’organiser ces jours-là ?
  • Les parents vous laissent-ils parler ?
  • Vous appellent-ils à des heures raisonnables ou le week-end ? Tôt ? Tard ? Un jour férié ?
  • Avez-vous reçu des remarques comme quoi vous êtes « trop chère » ? Qu’ils vont avoir du mal à payer ?

 

Les enfants

  • Sont-ils souriants ? Craintifs ? Le bébé pleure-t-il beaucoup ?
  • Comment les enfants se comportent-ils avec les parents ?
  • La maman et le papa arrivent-ils à se séparer du bébé pour le poser ?
  • Arrivez-vous à prendre bébé dans les bras ? Comment réagissent les parents ?
  • L’enfant fait-il des crises de colère ? De larmes ? Comment réagissent les parents ?
  • Souffre-t-il d’un handicap ? D’un problème de santé grave ? Certains de ses problèmes demandent-ils une formation spécifique ? L’avez-vous ou avez-vous de l’expérience dans ce domaine ?
  • Ont-ils des allergies (s'il est allergique aux poils et que vous avez un chien ou un chat vous ne pourrez pas accepter la garde) ?
  • Le bébé supporte-t-il d’être posé ? Ou pleure-t-il dès qu’il n’est plus dans les bras ?

 

Prenez le temps de réfléchir

Vous avez dans le dossier Ressource du blog Kit de Survie pour Nounou une petite fiche avec toutes les informations dont vous avez besoin. Prenez le temps de la télécharger et l’imprimer.

Après votre rendez-vous avec les parents, remplissez la fiche « à chaud », ce qui vous aidera à décider sans perdre les impressions de cette rencontre, bonnes ou mauvaises.

Selon votre vie, vos goûts et vos envies, certaines familles ne vous conviendront pas du tout. Dans certaines zones il est plus difficile de trouver des enfants, mais essayez tout de même d’éviter les familles qui ne vous conviennent pas. 

Essayez de choisir des familles qui vous mettent en confiance, à l’aise, et avec lesquelles vous sentez que le courant passe. Personne ne prendra mieux soin de vous que…vous-même !

Il est vivement conseillé de créer votre propre contrat pour être sûre de vous protéger. Retrouvez un article sur les 8 pièges lors de la rédaction du contrat d'embauche de l'Assistante Maternelle avec les parents et un contrat type à télécharger ici. Un contrat détaillé vous offrira toujours une vraie tranquillité d’esprit !

Kit de Survie pour Nounou (en galère)  & Devenir Assistante Maternelle

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article Assistante maternelle : comment choisir vos employeurs ? est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/assistante-maternelle-choisir-employeurs/feed/ 1 339
8 pièges du contrat d’embauche de l’assistante maternelle http://devenirassistantematernelle.fr/8-pieges-contrat-embauche-assistante-maternelle/ http://devenirassistantematernelle.fr/8-pieges-contrat-embauche-assistante-maternelle/#respond Thu, 13 Jul 2017 08:30:30 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=300 Vous avez enfin trouvé (et bien choisi) vos employeurs et allez bientôt signer un contrat de travail avec eux ? Nous vous présentons avec le blog Kit de Survie pour Nounou (en Galère) les 8 pièges à éviter lors de la rédaction de … Lire la suite

L’article 8 pièges du contrat d’embauche de l’assistante maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

8 pièges du contrat assistante maternelle

Vous avez enfin trouvé (et bien choisi) vos employeurs et allez bientôt signer un contrat de travail avec eux ?

Nous vous présentons avec le blog Kit de Survie pour Nounou (en Galère) les 8 pièges à éviter lors de la rédaction de ce contrat.

BONUS : Vous pouvez télécharger gratuitement un contrat type ici.

 

1) Un contrat par enfant… ou par famille ?

Selon la PMI et la Paje, chaque enfant gardé doit faire l’objet d’un contrat de travail unique et personnalisé rédigé et signé d’un commun accord entre l’assistante maternelle et les parents employeurs.

Le temps passé à le remplir scrupuleusement vous épargnera de nombreuses heures de casse-têtes et de désagréments potentiels par la suite.

Attention : selon la Cour de Cassation, il ne peut pas se produire, avec un même employeur, plusieurs relations contractuelles simultanées. Deux arrêts de Cour d’appel font application de ce principe en cas d’accueil de fratries. Il faudrait donc un contrat par famille avec des annexes pour chaque enfant.

Il vous appartient donc de faire votre choix entre les deux.

 

2) Qui doit être écrit…

Le contrat doit être écrit !

Il concrétise les accords entre votre employeur et vous sur les conditions de garde du ou des enfants.

Il vous sécurise ainsi que les enfants que vous accueillez à votre domicile et constitue une garantie pour les deux parties.

Grâce à ce contrat (et à la déclaration Paje), vous êtes déclarée et êtes couverte en cas d’accident ou de maladie. Vous cotisez également pour votre future retraite et pour le chômage.

Le contrat écrit permet aux parents employeurs d’être rassurés car vous devez également fournir votre attestation d’agrément du Conseil Général qui est vérifiée automatiquement par Pajemploi.

De plus, sans contrat, vos employeurs n’ont droit ni à l’aide Paje de la CAF, ni au crédit d’impôt.

 

3) ...Pour prévenir d'éventuels conflits à venir

En dehors du fait de vous sécuriser, le contrat par écrit permet de prévenir d’éventuelles difficultés lors de la garde du ou des enfants.

Si le contrat de travail est suffisamment renseigné sur les points qui vous opposent, vous aurez plus de facilités à faire entendre raison à vos employeurs, en leur montrant les clauses qu’ils ont signées.

Dans le cas où cela ne suffise pas, vous pouvez toujours vous porter devant le Conseil des Prud'hommes qui se chargeront d'éclaircir la situation en s'appuyant sur le contrat de travail qui vous lie.

Si des clauses illégales sont inclues dans le document, votre demande sera rejetée (voir point 8 pour plus de détails sur les clauses illégales).

 

4) Pièces à fournir lors de la rédaction du contrat d'embauche

De votre côté, vous devez fournir aux parents employeurs votre attestation d'assurance responsabilité civile professionnelle et celle de votre automobile (si vous en avez une).

 

5) Engagement réciproque (promesse d'embauche)

L’engagement réciproque est un document à part qui engage les deux parties à signer ultérieurement un contrat de travail et qui constitue une promesse d’embauche.

Cet accord de principe entre vos futurs employeurs et vous-même vous engage à signer ultérieurement un contrat de travail et à l'honorer : vous vous engagez à garder une place, tandis que vos futurs employeurs s'engagent à vous embaucher.

Il doit comporter plusieurs mentions (en plus des coordonnées des deux parties) : le nom de l'enfant, la date prévue de début du contrat, la durée d'accueil par mois, le salaire mensuel brut.

Doit figurer également la mention "si l’une des parties décide de ne pas donner suite à cet accord de principe, elle versera à l’autre une indemnité forfaitaire compensatrice, égale à la moitié du salaire mensuel brut prévu ».

Cette indemnité forfaitaire n'est pas soumise aux cotisations sociales et n'est pas imposable, et ne doit pas figurer sur le volet Pajemploi.

L’engagement réciproque doit être effectué en deux exemplaires, un pour chaque partie, datés et signés par les parents et l'assistante maternelle.

 

6) Clauses à négocier

Lors de la rédaction du contrat avec les parents employeurs, vous pouvez négocier plusieurs clauses, notamment :

  • Les frais de repas :

Les frais de repas avec l'évolution du tarif selon l'âge de l'enfant : L'assistante maternelle perçoit une indemnité si elle fournit les repas de l’enfant. L'employeur et l'assistante maternelle doivent se mettre d'accord sur le montant. Par défaut, l’URSSAF évalue cet avantage à 4,40 € par repas.

  • L’indemnité d’entretien :

Cette indemnité varie selon le nombre d'heures de garde et sert à couvrir les frais suivants : jeux et matériels d'éveil, matériels et produits de couchage et de puériculture (sauf les couches fournies par les parents), consommation d'eau, d'électricité, de chauffage, etc.

L'indemnité est due pour chaque journée d'accueil. Employeur et assistante maternelle se mettent d'accord sur le montant.

A savoir : Le montant minimum des indemnités d’entretien de l’assistante maternelles est fixé par la loi à :
- 3,01 € par jour pour 9 h d’accueil (85% du minimum garanti)
- (3,01 € / 9) x Nombre d’heures d’accueil pour plus de 7h57 d’accueil par jour
- 2,65 € par jour pour moins de 7h57 min d’accueil (même pour 1 h)

  • Frais de déplacement :

Vous percevez une indemnité si vous utilisez votre véhicule pour transporter l'enfant. Le montant de l'indemnité kilométrique ne peut pas être inférieur au barème de l'administration et supérieur au barème fiscal.

L'indemnisation est à répartir entre les différents parents employeurs si nécessaire.

  • Jours fériés travaillés :

Les jours fériés travaillés doivent figurer au sein du contrat et sont rémunérés sans majoration.

Vous pouvez toujours refuser de travailler un jour férié non prévu au contrat.

 

7) Modalités d'accueil

Après avoir rempli la partie liée à la rémunération (calcul de la mensualisation, les périodes de congés payés, les indemnités diverses et variées, les jours fériés), il est important de faire figurer au sein du contrat les modalités d’accueil.

En effet, plus ce contrat sera étoffé, meilleures seront les relations avec les parents employeurs au fil de la garde. Doivent notamment être mentionnés :

  • Si vous êtes autorisée à utiliser votre voiture avec l’enfant ;
  • Quels sont les endroits où vous pouvez emmener l’enfant : À rendre visite à une autre assistante maternelle : spectacles destinés aux enfants, sur les marchés ou magasins d’alimentation, dans les parcs, ludothèques, bibliothèques, ou bien encore au Relais d’assistantes maternelles (RAM) ;
  • Les consignes particulières de santé à adopter avec l’enfant à garder, et la marche à suivre lorsqu’il est malade : régime, maladie, allergies, vaccination, autorisations signées en cas d'urgence (appel du médecin de famille, hospitalisation, intervention chirurgicale si urgence absolue…) ;
  • Si vous acceptez les enfants malades : si oui, est-ce le cas pour tous les types d'affection ;
  • Si vous êtes autorisée à donner un médicament (protocole du médecin de moins de 3 mois indispensable fourni par les parents employeurs, même pour un Doliprane) ;
  • Les personnes autorisées à s’occuper de l’enfant (qui peuvent venir le chercher chez vous ou celles auprès de qui vous pouvez le confier si vous avez une urgence impérative (en cas d’hospitalisation d’un des membres de votre famille par exemple) ;
  • Les modalités de garde en cas de séparation ou de divorce des parents employeurs ;
  • Les principes éducatifs fondamentaux que les parents employeurs souhaiteraient que vous appliquiez.

 

8) Clauses illégales

Attention à ce que le contrat fourni par les parents employeurs soit à jour et personnalisé ! En effet, certaines clauses illégales peuvent figurer au contrat, notamment :

  • Si le contrat stipule que le salaire est indexé au SMIC (art. L. 141-9 du Code du Travail).: vous serez alors augmentée automatiquement toutes les années ;
  • Si le contrat ne comporte aucune mention des congés payés supplémentaires ou pour « enfants à charge », un rattrapage de congés payés sera alors effectué, parfois lors de la rupture du contrat.

Kit de Survie pour Nounou (en Galère) & Devenir Assistante Maternelle

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article 8 pièges du contrat d’embauche de l’assistante maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/8-pieges-contrat-embauche-assistante-maternelle/feed/ 0 300
12 choses à savoir sur le salaire de l’assistante maternelle http://devenirassistantematernelle.fr/12-choses-salaire-assistante-maternelle/ http://devenirassistantematernelle.fr/12-choses-salaire-assistante-maternelle/#respond Mon, 19 Jun 2017 19:01:36 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=209 Vous souhaitez devenir Assistante Maternelle et vous vous posez des questions sur le salaire et son mode de calcul ? Découvrez les 12 choses à connaitre absolument !   1) Quel salaire pour l'assistante maternelle ? L'assistante maternelle exerce son activité à domicile. Sa rémunération est définie … Lire la suite

L’article 12 choses à savoir sur le salaire de l’assistante maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

Salaire assistante maternelle

Vous souhaitez devenir Assistante Maternelle et vous vous posez des questions sur le salaire et son mode de calcul ? Découvrez les 12 choses à connaitre absolument !

 

1) Quel salaire pour l'assistante maternelle ?

L'assistante maternelle exerce son activité à domicile. Sa rémunération est définie par la convention collective nationale des assistants maternels des particuliers employeurs.

Salaire moyen

Le salaire moyen dépend du nombre d'enfants que vous accueillez au sein du domicile (un, deux, trois, voire quatre), du nombre d'heures effectuées mensuellement ainsi que du taux horaire.

La rémunération varie entre 400 et 2000 euros par mois, avec une moyenne supérieure au SMIC. La rémunération ne peut pas dépasser plus de 5 fois la valeur du SMIC horaire brut.

Selon le site internet Indeed.fr, le salaire moyen d'une assistante maternelle est de 9,97 € par heure.

salaire assistante maternelle

Salaire minimum 

Le salaire brut de base doit être négocié directement entre votre employeur et vous. Il doit figurer clairement dans le contrat de travail. Il est fondamental de s'accorder avec les parents employeurs sur ce point avant de signer le contrat.

Selon la convention collective en vigueur, chaque heure de travail doit être rémunérée au moins 2,75 € brut par heure et par enfant. À titre d'exemple, une journée de neuf heures de garde est payée au minimum 24,75 €.

La durée conventionnelle de l'accueil est fixée à une moyenne de 45 heures par semaine. Au-delà, les heures sont payées et majorées d'un commun accord entre les parties.

 

2) Comment fixer votre taux horaire ?

C'est à l'assistante maternelle de choisir son taux horaire. Il est néanmoins recommandé de se renseigner auprès d'un Relais Assistante Maternelle (RAM) afin de connaître les tarifs moyens pratiqués au sein de votre commune. 

Le salaire net varie du simple au double selon votre lieu d’exercice. Cet écart entre les salaires s’explique d’abord par le rapport, plus ou moins déséquilibré suivant les départements, entre la capacité d’accueil offerte par les assistantes maternelles et les besoins en termes de garde.

A titre d'exemple, à Paris, la rémunération moyenne est autour de 5 € par heure et par enfant, tandis que, dans les autres villes, la rémunération horaire se situe plutôt entre 2,75 et 4,5 €. Dans les zones rurales, les tarifs sont plus bas, se situant entre 2,75 et 3,5 €.

 

3) Comment calculer votre rémunération ?

Même si vous travaillez inégalement chaque mois, vous devez percevoir une rémunération identique lissée sur douze mois. Pour calculer votre salaire mensuel brut, il existe 4 cas de figure pour un accueil :

1. Sur une année complète 

Salaire horaire brut x nombre d'heures d'accueil par semaine x (52 semaines/12) ;

Par exemple : si vous êtes payée 4 € brut de l’heure pour trente heures de garde par semaine, votre salaire s’élèvera à 520 € brut par mois (4 € x 30 heures x 52 semaines/12 mois) pour un enfant.

2. Sur une année incomplète 

Salaire horaire brut x nombre d'heures d'accueil par semaine x (nombre de semaines programmées/12) ;

Par exemple : si vous êtes payée 4 € brut de l’heure pour trente heures par semaine pendant 6 mois (soit 26 semaines), votre salaire mensuel est de 260 € brut (4€ x 30 heures x 26 semaines/12 mois) pour un enfant.

3. Occasionnel

Salaire horaire brut de base x nombre d'heures d'accueil dans le mois ;

4. Irrégulier 

Si le nombre d'heures diffère chaque semaine, le nombre retenu est la moyenne des heures sur l'ensemble des semaines d'accueil.

 

4) Quelles majorations éventuelles ?

Le salaire de base peut être majoré.

Les heures supplémentaires

Les heures supplémentaires concernent l'assistante maternelle travaillant à temps plein (45h par semaine). 

Au-delà de 45 heures d'accueil par semaine, un taux de majoration est appliqué. Ce taux est laissé à la négociation des parties et doit être indiqué dans le contrat de travail.

Les heures complémentaires

Les heures complémentaires concernent l'assistante maternelle travaillant à temps partiel (moins de de 45 heures par semaine). 

Ce sont les heures effectuées entre la durée de travail hebdomadaire fixée au contrat et 45 heures.

Elles sont rémunérées au salaire horaire brut de base.

En cas de difficultés particulières

L'accueil d'un enfant présentant des difficultés particulières, temporaires ou permanentes, donne droit à majoration du salaire.

Celle-ci est à prévoir au contrat en fonction de l'importance des difficultés suscitées par l'accueil de l'enfant. 

 

5) Comment votre employeur doit-il vous payer ?

Votre employeur doit vous rémunérer chaque mois et déclarer sa rémunération au centre Pajemploi.

L'employeur peut utiliser les moyens de paiement suivants : le virement bancaire, le chèque, les titres Cesu pré-financés ou bien les espèces.

C'est le centre Pajemploi qui établit et vous adresse directement un bulletin de paye.

 

6) Quelles indemnités ?

En tant qu'assistante maternelle, vous bénéficiez de 4 types d'indemnités :

1. Entretien

Cette indemnité sert à couvrir les frais suivants : jeux et matériels d'éveil, matériels et produits de couchage et de puériculture (sauf les couches qui sont fournies par les parents), consommation d'eau, d'électricité, de chauffage, etc.

L'indemnité est due pour chaque journée d'accueil. L'employeur et l'assistante maternelle se mettent d'accord sur le montant.

Elle est au moins égale à 85 % du minimum garanti par enfant et pour une journée de 9 heures, soit 3,01 €

2. Frais de repas

L'assistante maternelle perçoit une indemnité si elle fournit les repas de l’enfant. L'employeur et l'assistante maternelle doivent se mettre d'accord sur le montant.

3. Frais de déplacement

L'assistante maternelle perçoit une indemnité si elle utilise son véhicule pour transporter l'enfant. Le montant de l'indemnité kilométrique ne peut pas être inférieur au barème de l'administration et supérieur au barème fiscal. L'indemnisation est à répartir entre les différents parents employeurs si nécessaire.

4. Congés payés

Voir ci-après.

 

7) Quels congés payés ?

En tant qu'assistante maternelle, vous bénéficiez de cinq semaines de congés payés par an au maximum. Ces congés sont fixés par votre employeur s'il est le seul à vous faire travailler. Si vous avez plusieurs employeurs, les congés doivent être fixés d'un commun accord entre eux et vous .

Cet accord doit être finalisé au plus tard le 1er mars de chaque année pour que chacun puisse organiser ses vacances. Si aucun accord n'est trouvé, c'est à vous de fixer quatre semaines de congés pendant la période du 1er mai au 31 octobre de l'année et une semaine en hiver.

Lorsque l'accueil s'effectue sur une année complète, les congés payés sont rémunérés au moment où ils sont pris.

L'indemnité de congés payés est égale au montant le plus avantageux entre les 2 sommes suivantes :

  • Rémunération brute que l'assistante maternelle aurait perçue pour une durée d'accueil égale à celle du congé payé
  • 10 % de la rémunération totale brute (y compris celle versée pour les congés payés) perçue par l'assistante maternelle au cours de l'année de référence. L'année de référence va du 1er juin de l'année précédente au 31 mai de l'année en cours.

En cas d'accueil sur une année complète, l'indemnité est versée lorsque les congés sont pris (l'indemnité remplace le salaire de base).

En cas d'année incomplète, l'indemnité s'ajoute au salaire mensuel brut de base de l'assistante maternelle. Elle est versée d'une des manières suivantes, selon l'accord entre l'employeur et vous : en 1 seule fois au mois de juin; lors de la prise principale des congés; au fur et à mesure de la prise des congés; par 12e chaque mois.

En cas d'accueil occasionnel, l'indemnité est versée selon la règle du 1/10e à la fin de chaque accueil.

 

8) La rémunération de vos jours de formation

Les périodes de formation obligatoires ne doivent pas entraîner de diminution de votre salaire.

Si ces périodes de formation ont lieu un jour habituellement travaillé, vous devez percevoir le salaire de base.

C'est le Conseil Général qui est tenu d'organiser la garde des enfants pendant ce temps.

 

9) Le régime de prévoyance des assistantes maternelles

Les assistantes maternelles agréées, immatriculées à la Sécurité sociale depuis au moins douze mois, et ayant cotisé sur une période globale de 4 trimestres civils précédant l'interruption de travail sur un salaire au moins égal à 40 % du montant minimum de vieillesse et d'invalidité, bénéficient d'une indemnisation complémentaire à la Sécurité sociale, sous certaines conditions :

  • en cas d'absence pour maladie ou accident constaté par un arrêt de travail dans les 48 heures ;
  • en cas d'invalidité reconnue par la Sécurité sociale d'un taux supérieur à 66 %.

Les indemnités ou rentes sont calculées sur la base du salaire brut mensuel. Ce régime de prévoyance (décrit en annexe 2 de la convention nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur) est financé à parts égales - 1,15 % du salaire - par les employeurs et la salariée.

 

10) Quelle rémunération en cas d'absence de l'enfant ?

Les jours d'accueil prévus au contrat, mais non effectués du fait de l'absence de l'enfant, sont rémunérés.

Les courtes absences pour maladie, consécutives ou non, ne sont pas rémunérées dans la limite de 10 jours par an.

Les absences pour maladie ou hospitalisation qui durent 14 jours consécutifs ne sont pas rémunérées. Après deux semaines d’absence, les employeurs sont tenus de payer le salaire ou de rompre le contrat de travail.

Si l’enfant est absent durant une pé­riode où il aurait dû être gardé, le salaire est maintenu, sauf dans deux cas de figure.

L’enfant est malade et son absence est justifiée par un certificat médical 

Il n’y a pas rémunération si les absences ne dépassent pas dix jours d’accueil par an, à compter de la date d’effet du contrat. Au-delà de dix jours, le salaire habituel est versé.

L’assistante maternelle est absente 

Lorsque vous prenez une journée de congé pour convenance personnelle, vous ne percevez ni salaire ni indemnité, sauf événement familial prévu par la loi : votre mariage (quatre jours) ou celui d’un de vos enfants (un jour), par exemple.

Après le départ d’un enfant non ­remplacé, Pôle emploi est tenu de ­verser à l’assistante maternelle des allocations chômage, sous réserve qu’elle remplisse les conditions requises.

Pour être indemnisée dans le cas d’une fratrie, par exemple, il est impératif de signer un contrat de travail par enfant.

 

11) Quel salaire en cas de travail les jours fériés ?

Le 1er mai est le seul jour férié chômé et payé s'il tombe sur un jour d'accueil habituel du ou des enfants gardés. Dans le cas où ce jour est travaillé, votre rémunération est majorée de 100%.

Les autres jours fériés sont chômés uniquement sur décision de l'employeur. Ils sont rémunérés uniquement si avec le même employeur vous avez à la fois : au moins 3 mois d'ancienneté; travaillé le jour d'accueil précédant le jour férié et le jour d'accueil suivant; et accompli au cours des 2 mois précédant le jour férié au moins 200 heures si vous travaillez 40 heures ou plus par semaine ou un nombre d'heures réduit proportionnellement par rapport à 40 heures si vous travaillez moins de 40 heures semaine.

Par exemple : si vous travaillez 30 heures semaine, soit 75 % de 40 heures, le nombre d'heures exigé au cours des 2 mois précédant le jour férié est de 150 heures ( 200 x 75 %).

Les jours fériés travaillés doivent être expressément indiqués au sein du contrat et sont rémunérés sans majoration. Vous avez néanmoins le droit de refuser de travailler un jour férié non prévu au contrat.

 

12) Enfin, que faire en cas de litige avec votre employeur ?

En cas de litige avec votre employeur, vous devez vous portez devant le conseil des prud'hommes du lieu de votre domicile.

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article 12 choses à savoir sur le salaire de l’assistante maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/12-choses-salaire-assistante-maternelle/feed/ 0 209
40 questions les plus fréquentes pour préparer la visite à domicile http://devenirassistantematernelle.fr/40-questions-frequentes-pour-preparer-visite-a-domicile/ http://devenirassistantematernelle.fr/40-questions-frequentes-pour-preparer-visite-a-domicile/#respond Fri, 21 Apr 2017 19:59:58 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=88 Lors de la visite à  votre domicile, la spécialiste de la petite enfance cherche à connaître votre point de vue dans les domaines de l'enfance, de l’organisation, de l'alimentation et de l’éducation. Découvrez les 40 questions les plus fréquentes posées par la … Lire la suite

L’article 40 questions les plus fréquentes pour préparer la visite à domicile est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

40 questions pour préparer la visite à domicile

Lors de la visite à  votre domicile, la spécialiste de la petite enfance cherche à connaître votre point de vue dans les domaines de l'enfance, de l’organisation, de l'alimentation et de l’éducation.

Découvrez les 40 questions les plus fréquentes posées par la puéricultrice lors de l'entretien de motivation et obtenez ainsi l'Agrément Assistante Maternelle facilement !

 

Les questions générales

1. Vos nom, prénom, date et lieu de naissance de toute la famille (enfants et conjoint(e)) ;

2. Votre adresse actuelle ;

3. La profession de votre conjoint(e) ;

4. Le revenu approximatif du foyer ;

5. Accueillir un enfant d'une autre religion que la votre poserait-il un problème? Si oui, pourquoi ?

6. Accueillir un enfant avec un léger handicap poserait-il un problème ?

7. Vos enfants sont-ils scolarisés en crèche ?

8. Comment allez-vous vous organiser pour les sorties en fonction de l'âge des enfants (poussette(s), porte-bébé, etc.) ?

9. Avez-vous le permis de conduire ?

10. Avez-vous une voiture à disposition ?

11. Avez-vous des sièges automobiles adaptés aux jeunes enfants ?

 

Les questions relatives à l'enfance

12. A quel âge un enfant marche-t-il ?

13. A quel âge un enfant tient assis seul ?

14. A quel âge débute la diversification alimentaire ? Quand peut-on introduire l’œuf ?

15. A quel âge poussent les premières dents ?

16. Quels sont les besoins en sommeil d’un enfant de 18 mois ?

17. Doit-il toujours faire une sieste le matin ?

18. A quel âge met-t-on un enfant sur le pot ?

 

Les questions relatives à l'organisation

19. Quelles sont les activités prévues en fonction de l’âge des enfants ?

20. Quelles activités extérieures sont prévues ? Dans quels parcs ou jardins allez-vous sortir ?

21. Avez-vous conscience que le métier d’assistante maternelle est une profession prenante ?

22. Avez-vous anticipé le fait de ne pas pouvoir prendre vos congés à tout moment de l’année ?

23. Comment pensez-vous articuler votre vie professionnelle et familiale ? Des horaires atypiques peuvent-ils vous poser problème ?

24. Quelles relations établir avec les parents employeurs ?

 

Les questions relatives à l'alimentation

25. Que boivent les enfants au cours des repas et dans la journée ?

26. Combien de repas par jour ;

27. Quelles collations dans la journée ;

28. Quelle est la place du lait dans l’alimentation des enfants ?

29. Quels aliments leur donner ;

30. Si vous préparez vos repas vous-même ;

31. Quels fruits et légumes ;

32. Accueillir un enfant qui a une alimentation spécifique vous poserait-il un problème ? (régime végétarien, Halal, Casher, etc.)

33. Un enfant que vous accueillez devient allergique au gluten. Quelles mesures prenez-vous immédiatement ?

 

Les questions éducatives

34. Si un enfant désobéit et ne respecte pas une règle que vous avez mise en place, quelle sanction envisagez-vous ?

35. Quelle attitude adoptez-vous si un enfant refuse de faire la sieste et/ou de s’endormir seul ?

36. Un enfant commence à dire ses premiers mots et vous appelle Maman. Votre réaction ;

37. Que faire avec un bébé qui pleure sans cesse ?

38. Un enfant doit être accueilli dans un environnement totalement non-fumeur. Fumez-vous ?

39. Si oui, quelles mesures de précaution allez-vous prendre pour préserver les enfants de la cigarette ?

40. Des parents interdisent que leur enfant regarde la télévision. Quelle est votre réaction ?

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article 40 questions les plus fréquentes pour préparer la visite à domicile est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/40-questions-frequentes-pour-preparer-visite-a-domicile/feed/ 0 88
L’Agrément Assistante Maternelle http://devenirassistantematernelle.fr/agrement-assistante-maternelle/ http://devenirassistantematernelle.fr/agrement-assistante-maternelle/#respond Sat, 15 Apr 2017 18:15:41 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=101 L’Agrément Assistante Maternelle est l'autorisation indispensable pour accueillir des enfants à son domicile.    Comment obtenir l'Agrément Assistante Maternelle ? L'agrément est délivré suite à la décision du Président du Conseil départemental, après avoir effectué avec succès les différents entretiens et visites … Lire la suite

L’article L’Agrément Assistante Maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

agrément assistante maternelle

L’Agrément Assistante Maternelle est l'autorisation indispensable pour accueillir des enfants à son domicile. 

 

Comment obtenir l'Agrément Assistante Maternelle ?

L'agrément est délivré suite à la décision du Président du Conseil départemental, après avoir effectué avec succès les différents entretiens et visites des professionnels de la PMI. Il est valable pour une durée de 5 ans.

Selon la taille du logement et le nombre d’enfants, vous pouvez garder jusqu’à 4 enfants à temps complet. Au-delà de 4 enfants, l’agrément doit faire l'objet une dérogation nominative (pour un enfant en particulier) ou pour un jour spécifique de la semaine.

Une fois obtenu, vous devenez une professionnelle de la petite enfance.

Pour l'obtenir, il faut obligatoirement respecter 3 étapes.

 

1. La réunion d'information

Pour savoir comment devenir Assistante Maternelle, il faut commencer par vous rendre sur le site du Conseil Général de votre département. Vous pourrez choisir une date pour participer à une réunion d'information sur le métier d'assistante Maternelle.

Au cours de cette réunion, vous découvrirez de façon très générale le métier d'assistante maternelle, vos tâches au quotidien, vos droits et devoirs. Vous verrez aussi des détails plus spécifiques sur le métier au sein de votre département.

Ces détails comprennent la procédure d'agrément, les conditions d'exercice du métier, les interdictions spécifiques éventuelles, et le déroulement de la formation initiale.

 

2. Le formulaire d'agrément

Au cours de cette réunion vous pourrez obtenir le formulaire de demande d'agrément Assistante Maternelle. Si votre département n'organise pas de réunion, vous pourrez récupérer ce formulaire par courrier.

Prenez votre temps pour remplir ce dossier en réfléchissant à vos réponses. C'est le premier contact entre vous et la personne qui évalue votre demande d'agrément.

En plus du formulaire, vous devrez joindre au dossier :

  • Une photocopie de votre pièce d'identité (carte d'identité, passeport) ou de votre titre de séjour pour les non-ressortissants de l'Union Européenne résidant en France ;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • Votre extrait de bulletin n°2 de casier judiciaire ;
  • Un extrait de bulletin n°3 de casier judiciaire pour l'ensemble des personnes majeures habitant à votre domicile (dont vos enfants majeurs) ;
  • Un certificat médical attestant que votre état de santé physique et mental est compatible avec l'accueil d'enfants à votre domicile ;
  • L'attestation d'assurance responsabilité civile professionnelle (qui couvre les dégâts corporels éventuels causés ou subis par les enfants accueillis).

Une fois l'ensemble du dossier complet, renvoyez le tout à la PMI par lettre recommandée avec accusé de réception. Le service de protection maternelle et infantile (PMI) de votre département a ensuite 3 mois pour instruire votre demande.

La PMI vous contactera alors pour une visite à votre domicile ainsi qu'éventuellement pour un entretien avec le médecin de la PMI.

 

3. La visite de la PMI à votre domicile

Une fois que la PMI a examiné votre dossier, une puéricultrice vient à votre domicile pour évaluer les conditions matérielles de votre logement. Elle vérifie qu'il est bien adapté à l'accueil de jeunes enfants afin de garantir la santé, la sécurité et l'épanouissement des enfants accueillis.

La sécurité de votre logement est le point le plus important pour obtenir l'agrément Assistante Maternelle.

La puéricultrice va vérifier notamment que :

  • Les endroits potentiellement dangereux sont inaccessibles aux enfants ;
  • Les lits seront adaptés à leur âge ;
  • Le matériel de puériculture et les jouets sont conformes aux normes de sécurité ;
  • L'entretien annuel des appareils de chauffage ou d'eau chaude a bien été effectué (voire un certificat de ramonage si vous avez une cheminée) ;
  • Les abords de votre domicile sont bien sécurisés (si vous avez une piscine par exemple) ;
  • Vous disposez d'un téléphone pour alerter les parents, les services de secours et la PMI en cas d'urgence (et que vous affichez dans un endroit visible ces numéros d'urgence) ;
  • Votre animal de compagnie ne présente aucun danger pour les enfants si vous en avez ;

Lors de cette visite à votre domicile, la professionnelle va également évaluer vos motivations, vos capacités et compétences lors d'un entretien oral approfondi.

Elle va notamment évaluer si vous disposez de :

  • capacités éducatives et pédagogiques ;
  • aptitudes de communication, notamment pour les échanges avec les enfants et les parents ;
  • capacités d'organisation ;
  • connaissances sur le développement de l'enfant ;
  • la maîtrise de la langue française (notamment oralement) ;
  • un contexte familial propice et compatible avec la présence de jeunes enfants.

Retrouvez ici les 40 questions les plus fréquentes posées par la puéricultrice lors de cet entretien pour obtenir l'agrément Assistante Maternelle.

 

Durée de validité et renouvellement de l'agrément Assistante Maternelle

Une fois obtenu, l’agrément Assistante Maternelle est valable pour une durée de 5 ans et n’est pas acquis de manière définitive.

La demande initiale peut évoluer et être modifiée, notamment en cas de naissance, de présence d'autres adultes majeures à votre domicile, de déménagement, d’arrivée d'un animal. Elle peut même encore évoluer en cas de travaux comme l’installation d’une piscine aux abords de votre domicile.

Vous pouvez faire l'objet d’une visite de contrôle surprise d'une puéricultrice de la PMI à votre domicile. Elle sert vérifier l'évolution de votre logement et de vos compétences. Il est fortement recommandé de tenir rigoureusement un planning journalier de garde des enfants accueillis.

Au bout de 5 ans, l’agrément doit être renouvelé sur votre demande, en envoyant un dossier d'agrément au moins 3 mois avant expiration de l'agrément.

Vous recevrez un courrier du Conseil Général 4 mois avant la fin de votre agrément. Vous devrez alors indiquer si vous souhaitez ou non une reconduire votre agrément d'Assistante Maternelle.

A noter : si vous avez un ou des enfants de moins de 3 ans à votre domicile, ils occupent des places au sein de votre agrément.

 

L'extension d'agrément

Vous pouvez faire à tout moment au cours de votre agrément d'Assistante Maternelle une demande d'élargissement du nombre d'enfants accueillis à votre domicile. Elle est d’une à deux places maximum.

Cette demande doit être adressée au Président du Conseil Général par lettre recommandée avec accusé de réception. Vous devez expliquer les raisons et les détails de cette extension. Une fois votre demande étudiée, une puéricultrice vient à votre domicile afin de valider votre demande.

En cas de refus, votre demande peut faire l’objet d’un recours administratif.

Exceptionnellement en cas d’urgence (remplacement d’une assistante maternelle malade par exemple), vous pouvez demander une dérogation pour l’accueil jusqu'à 6 enfants en même temps. Dans ce cas, vous devez prévenir au préalable le Président du Conseil Général par téléphone, fax ou email.

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article L’Agrément Assistante Maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/agrement-assistante-maternelle/feed/ 0 101
La Formation Assistante Maternelle http://devenirassistantematernelle.fr/formation-assistante-maternelle/ http://devenirassistantematernelle.fr/formation-assistante-maternelle/#respond Wed, 12 Apr 2017 15:47:34 +0000 http://devenirassistantematernelle.fr/?p=91 La formation Assistante Maternelle est une étape indispensable et obligatoire sans laquelle votre agrément ne sera pas définitif.   En quoi consiste la Formation Assistante Maternelle ? La Formation Assistante Maternelle vous permet d'acquérir toutes les compétences nécessaires pour exercer votre métier d'Assistante Maternelle … Lire la suite

L’article La Formation Assistante Maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>

formation assistante maternelle

La formation Assistante Maternelle est une étape indispensable et obligatoire sans laquelle votre agrément ne sera pas définitif.

 

En quoi consiste la Formation Assistante Maternelle ?

La Formation Assistante Maternelle vous permet d'acquérir toutes les compétences nécessaires pour exercer votre métier d'Assistante Maternelle et appréhender ses différentes responsabilités. Elle valide l’autorisation d’accueillir des enfants.

Une attestation de suivi vous est ensuite fournie afin que vous puissiez faire les démarches auprès de vos premiers employeurs. En cas de non-participation à la formation, vous risquez de vous voir retirer l'agrément qui vous a été octroyé.

 

Combien ça coûte ?

Rien du tout ! Cette formation est entièrement gratuite.

 

Où se déroule-t-elle ?

La formation peut avoir lieu dans une PMI, des locaux municipaux ou bien dans un centre départemental d’action sociale (CDAS).

 

Combien de temps dure la formation ?

Cette formation de 120 heures est divisée en deux parties de 60 heures chacune, et dont le contenu variera sensiblement en fonction de votre département d'habitation.

Elle est étalée sur 2 semaines, à raison de 6 heures par jour, du lundi au vendredi.

 

Comment se déroule-t-elle ?

Les 60 premières heures sont à faire avant d'accueillir le premier enfant et sont obligatoires dans tous les départements. Les thèmes abordés sont indispensables pour être prête à accueillir des enfants à votre domicile.

Vous retrouverez les thèmes tels que : la sécurité et la santé de l'enfant, la relation avec les parents, la qualité de vie dans son logement, la prévention des accidents domestiques, le cadre juridique et institutionnel au sein de la profession, le développement, l'éveil et les besoins de l’enfant ou encore les activités et l'éducation.

Le plus souvent à l'issue de cette première formation initiale de 60 heures, le formateur vérifiera vos connaissances en proposant un test ou bien une étude de cas. Le formateur pourra également vous proposer d'élaborer un projet d'accueil ou encore un livret de transmission avec les parents.

La seconde partie est à effectuer dans les 2 ans qui suivent le premier accueil. A ce titre, vous pourrez bénéficier en tant qu'Assistante Maternelle de la formation professionnelle continue.

Ces 60 heures suivantes de formation abordent les mêmes sujets que lors de la première partie tout en les approfondissant. Elle vous permet de faire un retour sur expérience et de poser des questions concrètes sur le quotidien de votre métier.

 

Dernière étape avant d'obtenir votre agrément 

Après avoir effectué les 120 heures de formation Assistante Maternelle, vous devrez vous présenter en candidat libre à l’épreuve du module 1 du CAP Petite Enfance. Vous n'avez pas besoin de le valider.

L’inscription se fait auprès du rectorat de l’Académie dont vous dépendez (attention à bien anticiper votre inscription, la session d’examen se déroulant en fin d’année scolaire).

Si vous ne vous présentez pas à l’examen, vous pourrez conserver votre agrément durant 5 ans mais vous ne pourrez pas faire de demande de renouvellement.

 

Dispenses de formation  

Vous n'avez pas besoin de suivre la formation Assistante Maternelle dans les cas où vous êtes titulaire soit :

  • Du CAP petite enfance;
  • Du diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture; 
  • Ou bien d'un diplôme de niveau 3 dans le domaine de la petite enfance.

 

Pour résumer

La formation initiale vous permet d'avoir des bases communes. Elle vous donne des méthodes au quotidien afin que vous soyez prête accueillir parents et enfants au sein de votre domicile une fois terminée.

Note: There is a rating embedded within this post, please visit this post to rate it.

L’article La Formation Assistante Maternelle est apparu en premier sur Devenir Assistante Maternelle.

]]>
http://devenirassistantematernelle.fr/formation-assistante-maternelle/feed/ 0 91