Comment devenir Assistante Maternelle ou Nourrice Agréée ?

AVEC Un commentaire

comment devenir assistante maternelle

Vous vous demandez comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée ? Nous avons détaillé pour vous les avantages et inconvénients entre les deux statuts, ainsi que leurs différences et points communs.

Historiquement, ce sont les nourrices agréées qui ont exercé la profession en premier. On peut même remonter jusqu'à l'Antiquité, ou les nourrices étaient alors en charge de l'allaitement des enfants en plus de leur garde lorsque les mères ne voulaient pas ou n'étaient pas en mesure de le faire. 

Actuellement en France, le secteur de la garde d'enfants est le secteur le moins mixte avec seulement 2% de nourrices et 0,5% d'assistants maternels masculins.

 

1) Les différences entre les deux statuts

Pour savoir comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée, il faut d'abord connaître leurs différences. Nous verrons dans une seconde partie leurs points commun et ce qui les rapproche.

 

L'appellation

L'assistante maternelle est une spécialiste de la petite enfance qui accueille à son domicile un ou plusieurs enfants. En théorie, c'est le terme "assistant maternel" qui devrait être prévaloir et être utilisé au masculin. Néanmoins, la profession n'étant constituée que de 0,5% d'hommes, c'est le féminin qui est le plus fréquemment utilisé.

La nourrice agréée, également appelée auxiliaire parentale ou assistante familiale s'occupe aussi de garde d'enfants. Quand on parle de "nounou", c'est donc bien de ce second statut dont il s'agit. 

 

Un diplôme ou une formation obligatoire

L'assistante maternelle doit obligatoirement obtenir un agrément pour exercer sa profession légalement, délivré par le Conseil Général. L'agrément est obtenu après avoir passé avec succès la visite à domicile par la spécialiste de la petite enfance. Enfin, l'assistante maternelle doit suivre une formation initiale obligatoire de 120h pour valider et officialiser son statut.

Contrairement à l'assistante maternelle, la nourrice agréée ou auxiliaire parentale n'a besoin d'aucun diplôme ou agrément pour exercer son activité. Néanmoins, les personnes qui exercent la profession de nourrice agréée possèdent généralement un diplôme, un certificat de qualification, ou encore un agrément. Cela est conseillé car il permet d’augmenter le salaire mensuel. Il permet aussi d'évoluer professionnellement en changeant d'emploi pour une structure d’accueil collectif ou bien encore pour devenir assistante maternelle.

À savoir : une assistante maternelle peut donc devenir nourrice agréée ou auxiliaire parentale, mais l'inverse n'est pas vrai. Il lui faudra obligatoirement obtenir l'agrément.

 

Le lieu de garde

Le lieu de garde diffère entre les deux statuts.

L'assistante maternelle accueille les enfants à son domicile. L'avantage est que cela lui permet d'aménager son espace pour l'accueil de jeunes enfants. Cela lui évite également de se déplacer et donc facilite la gestion de son temps.

En revanche, la nourrice agréée est obligée de garder les enfants au domicile des parents employeurs, ou bien chez une autre famille en cas de garde partagée. À contrario, cela signifie moins de flexibilité et la nécessité de bien organiser son temps si la garde est loin de son domicile.

À savoir : il est illégal pour une nourrice agréée ou auxiliaire parentale de garder un enfant chez elle si elle n'a pas d'agrément assistante maternelle.

 

La rémunération

Lorsqu'on se demande comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée, il faut également tenir compte de la rémunération horaire. Son calcul est différent entre les deux statuts.

La rémunération de l'assistante maternelle est un tarif horaire dont le minimum réglementé est inférieur au SMIC. En revanche, c'est une rémunération par enfant gardé. À cela s'ajoutent des majorations supplémentaires et des indemnités détaillées ici.

La rémunération de la nourrice agréée ou auxiliaire parentale est encadrée par le Code du Travail. Le salaire minimum qui s'applique est le SMIC car il s'agit d'une aide à domicile standard. Sa rémunération horaire est donc supérieure à celle de l'assistante maternelle.

Lorsque la nourrice agréée a plusieurs enfants à garder, son salaire global peut s'avérer inférieur à celui de l'assistante maternelle. En effet, les remboursements au moment des impôts sont plus importants.

 

2) Les points communs entre les statuts

Dans les deux cas, l’assistante maternelle et la nourrice agréée doivent faire preuve de qualités et organiser des activités similaires.

 

Les qualités

Les deux doivent avoir une relation de proximité avec le ou les enfants gardés. Pour être épanouies dans leurs professions, elles doivent toutes deux développer des qualités humaines pour les relations avec les enfants et leurs parents.

Elle doivent faire preuve de patience et garder leur calme en toutes circonstances, peu importe les caprices ou pleurs des enfants.

Elles doivent également témoigner de l'empathie auprès des enfants, notamment en cas de chagrins, chutes ou cauchemars.

Les deux doivent aussi être flexibles et s'adapter en permanence aux conditions de travail.

Il faut qu'elles sachent travailler seules, en autonomie.

Travaillant pour les parents employeurs, il faut également faire preuve de discrétion et respecter le secret professionnel.

Enfin, il faut qu'elles soient optimistes et essayer de voir le bon côté des choses. Il s'agit d'être rassurant auprès des parents employeurs et des enfants et trouver le positif d'une situation.

 

Les activités

Qu'il s'agisse de l'assistante maternelle ou de la nourrice agréée, il faut qu'elles organisent des activités au cours de la journée. Elles doivent structurer la journée du ou des enfants tout en respectant leurs rythmes. Elles sont en charge de préparer les repas, les activités de jeux ou d'éveil et les déplacements et balades éventuels. 

Les deux sont donc amenées à effectuer diverses tâches : faire la toilette, assurer les soins tels que le change, surveiller les enfants, participer à leur éveil et à leur éducation.

Elles peuvent aussi faire des tâches "ménagères" qui ont trait aux espaces et à la vie des enfants : le ménage des espaces de vie, la préparation des repas, le maintient en ordre des espaces de jeux, etc. 

 

Conclusion

Que vous vous demandiez comment devenir assistante maternelle ou nourrice agréée, les deux sont des métiers prenants au quotidien. Pour les deux, il faut des qualités humaines fortes telles que la patience, l'optimisme, l'empathie ou encore l'autonomie. 

Néanmoins, seul le métier d'assistante maternelle est réglementé et conditionné à l'obtention d'un agrément. C'est également le seul qui permet d'exercer et d'accueillir les enfants à son domicile. Enfin, les assistantes maternelles peuvent exercer le métier de nourrice agréée, mais l'inverse n'est pas vrai sans agrément.

HorribleMauvaisMoyenBonExcellent (4 votes, note: 4,75 sur 5)

Loading...

Une réponse

  1. Audrey
    | Répondre

    Bonjour,
    Je suis pour ma part en attente d’agrément et pour commencer à avancer sur le sujet et espérer avec des enfants à garder en septembre maximum j’ai pris les devant en créant un site.
    Que pensez vous de cette initiative ?
    A votre avis le fait d’avoir un site m’aidera ?
    Bon il n’est pas encore fini mais si vous voulez le voir c’est : https://assistante-maternelle-le-taillan-medoc.fr

    Merci d’avance pour vos réponse 😉

Répondre